lundi 23 avril 2018

TOUR AUTO OPTIC 2ooo – 10 000 visiteurs au Grand Palais

L’image contient peut-être : 1 personne, ciel et plein air
Quel plus bel écrin que le Grand Palais de Paris, monument unique et majestueux trônant en bord de Seine non loin d’autres grands édifices historiques de la capitale, pour accueillir les joyaux automobiles de la 27ème édition du Tour Optic 2ooo. Lundi 23 avril se déroulaient les vérifications administratives et techniques délivrant le précieux sésame indispensable à chaque équipage pour aligner sa voiture au départ de la plus ancienne course automobile encore organisée aujourd’hui. Lors de cette journée ouverte au public, les 239 bolides engagés dévoilaient leur carrosserie parfaitement lustrée dissimulant des mécaniques parfaitement entretenues et finement préparées pour affronter les 2100 kilomètres d’un parcours chaque année renouvelé depuis 1992.
 L’image contient peut-être : voiture et plein air

L’itinéraire 2018 emmènera les concurrents en Bourgogne avec une arrivée d’étape mardi soir à Besançon. Mercredi, direction la Haute Savoie avec une étape à Megève. Puis, le parcours se dirigera vers le Sud avec une étape à Avignon jeudi et Aix-en-Provence vendredi. Enfin, samedi, les concurrents achèveront leur périple à Nice, ville d’arrivée historique du Tour de France automobile originel.
L’image contient peut-être : voiture et plein air

A l’honneur de la 27ème édition, des automobiles qui ont écrit la légende du Tour : BMW, Ferrari, Alpine, Ford GT40, Jaguar Type E et MKII, Lancia Stratos, Ligier JS2, Porsche, Shelby Cobra et autres modèles d’exception de la production automobile de 1951 à 1980. Mais également, des modèles rarissimes de marques italiennes disparues (Autobianchi, Cisitalia, De Tomaso, Osca, Lombardi, Moretti et Siata) célébrées spécialement cette année.

Les passionnés d’automobiles historiques sont venus près de dix mille au Grand Palais pour admirer ce musée éphémère. Ils ont également eu l’occasion de croiser quelques pilotes de renom comme Ari Vatanen et François Chatriot, respectivement champion du monde et champion de France des rallyes qui seront les ouvreurs du Tour Auto Optic 2ooo. Michel Périn, célèbre copilote qui remporta avec François Chatriot le Tour de France automobile en 1986, ainsi que deux titres de champion de France des rallyes et six titres de champion du monde des rallyes-raids. Mais également plusieurs présentateurs TV participant au Tour : Margot Laffite (Canal +) qui fera équipe avec Olivier Pernaut à bord d’une Alfa Romeo Giulia Sprint GT de 1966, Dominique Chapatte (M6 Turbo)(BMW 2002 Turbo), Grégory Galiffi (C8 Direct Auto)(Porsche 911 Carrera 3.0L) et François Allain (RMC Découverte)(Citroën 2CV Type A). Une fois n’est pas coutume, Maëva Coucke, Miss France 2018, effectuera la première étape Paris-Besançon. Elle sera imitée par sa Première Dauphine, Eva Colas - également Miss Corse - engagée pour la totalité de l’épreuve à bord d’une Fiat 600D de 1967. Enfin, fidèles participants au Tour Auto, les chefs étoilés Michel Chabran (BMW 1602), Jean-Paul Lacombe (BMW 2002 TI) et Michel Rostang (Lancia Fulvia 1.6 L HF) sont de nouveau au départ.
L’image contient peut-être : une personne ou plus et personnes assises

Cette journée était l’occasion de nombreux moments de partage entre les concurrents, le public, les médias et les partenaires de l’épreuve. Ainsi, à partir de 12h00, sur l’Espace BMW (partenaire officiel automobile) étaient présentées par Vincent Salimon (Président du Directoire de BMW Group France) la nouvelle BMW  M5 Berline et la BMW 2002 Turbo engagée par la marque au Tour Auto. Ensuite, Patrick Peter, l’organisateur de l’évènement, évoquait les grandes lignes de l’épreuve et son succès tous les ans renouvelé. Didier Papaz (Président Directeur Général d’Optic 2ooo) et Yves Guénin (Secrétaire Général d’Optic 2ooo) rappelaient le partenariat qui unit le réseau leader de l’optique en France au Tour Auto éponyme depuis 2009. Puis, Pierre-Louis Le Faou (Président de Vicomte A.), habilleur officiel du Tour, dévoilait la Veste ‘‘Trophy’’ remise à chaque vainqueur de catégorie de l’édition 2017. Enfin, Dunlop célébrait sur sa boutique les 130 ans de la marque et présentait sa gamme de pneus Sport Classic.
L’image contient peut-être : voiture

Cette première journée se clôturait par une soirée durant laquelle, concurrents, partenaires et personnalités se retrouvaient pour échanger sur leur passion commune de l’automobile. Cette année, Laurent Delahousse,Thiago Motta, Anthony Delon, ou encore François Fillon, Luc Chatel et Eric Woerth étaient au rendez-vous au Grand Palais.
Aucun texte alternatif disponible.

Mardi 24 avril, dès 6 heures du matin, les concurrents quitteront le Grand Palais pour rejoindre le Château de Courances, lieu du départ officiel du rallye à partir de 7h00. Ils se rendront ensuite au départ à la première épreuve spéciale chronométrée, puis sur le circuit de Dijon-Prenois pour déjeuner et en découdre sur la piste avant de reprendre la route en direction de Besançon, première ville étape de l’édition 2018.
 L’image contient peut-être : voiture et plein air

Peter Auto vous donne rendez-vous tous les jours pour suivre le Tour sur sa page Facebook (facebook.com/TourAuto) et sa chaîne Youtube (youtube.com/peterautoofficial).

dimanche 22 avril 2018

A JAPANESE TEAM AND BRIDGESTONE SCOOP FIRST-EVER WIN AT LE MANS

F.C.C. TSR Honda France has won the 24 Heures Motos and made history into the bargain. This is the first time a Japanese team has made it to the top step of the podium at Le Mans, finishing ahead of British squad Honda Endurance Racing and BMW-mounted German team Wepol Racing by Penz13.
La Honda #5 de F.C.C TSR Honda France remporte les 24 Heures Motos 2018
The 41st edition of the 24 Heures Motos will go down in history for several reasons. The most notable one is the victory of the Japanese team: a Honda France partner this season. Three-time Suzuka 8 Hours winner F.C.C. TSR Honda France today became the first Japanese team to win the 24 Heures Motos. By doing so, the squad handed tyre manufacturer Bridgestone its first Le Mans victory, and shot to the top of the 2017-2018 FIM EWC provisional standings.
F.C.C. TSR Honda France had previously won a spot on the championship podium in 2016, but today the squad’s determined riders Freddy Foray, Alan Techer and Josh Hook finally enabled Honda to once again taste victory at Le Mans. The brand’s last win here dates back to 2006, with National Motos.
Three different nationalities and manufacturersAnother CBR 1000 RR-mounted team was also on the podium: British squad Honda Endurance Racing. Gregory Leblanc, Sébastien Gimbert and Erwan Nigon did a fantastic climb back up after slipping down to 38th place in the early stages of the race due to an electronics problem.
L’image contient peut-être : nuit et plein air
Germany was represented on the podium too, by Wepol Racing by Penz13. The BMW-mounted team comprising Michael Laverty, Christian Iddon and Daniel Webb ran a superb race despite a crash and all the pitfalls of a 24-hour race. Wepol Racing by Penz13 had picked up 2nd place at the Bol d’Or last September.
Three nationalities were represented on the podium, and three tyre manufacturers: Bridgestone, Dunlop and Pirelli, in that order. An absolute first.
Switzerland narrowly missed a podium place: Kawaski-mounted Bolliger Team Switzerland’s all-Swiss line-up (Roman Stamm, Robin Mulhauser and Sébastien Suchet) finished fourth.
L’image contient peut-être : moto
In 5th place (and deserving of a mention for sheer tenacity) was Team SRC Kawasaki. After lapping in front in the early part of the race, a crash followed by a radiator problem saw the team plunging to the bottom of the rankings. But Randy de Puniet, Mathieu Gines and Jérémy Guarnoni rode hard and doggedly for the full 24 hours to finish in the Top 5. Their perseverance netted Team SRC Kawasaki the Anthony Delhalle EWC Spirit Trophy, which rewards a team’s fighting and competitive spirit.
L’image contient peut-être : moto et plein air
Superstock podium trio in the Top 83ART Moto Team 95 (Yamaha/Alex Plancassagne, Matthieu Lussiana and Pepijn Bijterbosch) got the upper hand in this category, coming in on the heels of the factory-backed Kawasaki after a hassle-free race, just ahead of Moto Ain (Yamaha/Roberto Rolfo, Alexis Masbou and Christoffer Bergman) and Junior Team Le Mans Sud Suzuki’s Hugo Clère, Alex Sarrabayrouse and Louis Rossi (the Suzuki-mounted team was also on the Superstock podium at the Bol d’Or).
Aucun texte alternatif disponible.
The 2018 24 Heures Motos will also be remembered as an action-packed race peppered with upsets. Many of the leading teams had a rocky time of it. YART Yamaha had no choice but to withdraw following a crash. BMW-mounted NRT48 threw in the towel because of an electronics problem. Tecmas BMW was stopped by an engine breakdown. Suzuki Endurance Racing Team was afflicted by brake problems and finished far back in 24th place. GMT94 Yamaha, which was constantly in the lead for 557 of the race’s 843 laps, lost its footing after two crashes and finished 10th, just behind Mercury Racing.
76,000 spectators were at Le Mans to watch the 41st edition of the 24 Heures Motos.
Next race on the FIM EWC calendar: the 8 Hours of Slovakia Ring on 12 May.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, plein air et texte

samedi 21 avril 2018

Off the Road to Shetland Islands

Une virée We-Van jusque dans le nord de l'Ecosse et le 60°N : l'archipel des Iles Shetland.
A We-Van trip to the north of Scotland and the 60°N : the archipelago of Shetland Islands.

vendredi 20 avril 2018

Exploring Scotland by Campervan

Petite dose d'air pur, de grands espaces, et de liberté, là-bas, un peu plus au nord ! 
--
A shot of pure air, wide-open spaces, and freedom, up there, just a little further north!




Exploring Scotland by Campervan from WeVan on Vimeo.